Ait menguellet amennugh 2010 -La dispute

3 juin 2011

Musique kabyle

Image de prévisualisation YouTube

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

2 Réponses à “Ait menguellet amennugh 2010 -La dispute”

  1. http://www.bonjourdesougueur.unblog.fr Dit :

    A l’aube du premier jour au crépuscule de la vie
    De la mer jaillit un poisson a qui le soleil faisait face Bis
    Pour lui ,tout est nouveau
    Puis vint son frère qu’il l’ observa
    Il le poussa pour qu’il tombe
    Il le dévora avant qu’il ne crie
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    Pour qu’il s’accorde avec lui-même et qu’il affronte son sort
    Il leva les yeux vers le ciel et lui dit qu’il sera moteur
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre »
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre ,tu ne peux te défendre seul, je te démolirai jusqu’à tes fondations .J’ai besoin de ta terrer ,moi seul ,saurait l’exploiter »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas

    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Certains disent qu’ils s’inquiètent pour leur subsistance
    Et d’autres qu’ils sont visionnaires .
    Puis chacun eut sa propre opinion
    Parmi eux l’entente ,s’est troublée
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Aussitôt que le père ouvrit la bouche balbutia
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Dis à ton ignorant de père que les choses ne vont pas ainsi
    « Avant de m’envoyer quelque part ,consulte moi ,pour que je te donne mon avis »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné :
    « je vous dépasse par mon âge et mon âge à une valeur
    Je vous surpasse par l’expérience
    Je vous surpasserai en biens qui me reviennent ! »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Ce qui a été ne sera plus ,comme s’il n’ y avait jamais été
    Le dernier ,lorsqu’il chutera
    Se demandera vers qui adresser sa colère ?
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre

    A l’aube du premier jour au crépuscule de la vie
    De la mer jaillit un poisson a qui le soleil faisait face Bis
    Pour lui ,tout est nouveau
    Puis vint son frère qu’il l’ observa
    Il le poussa pour qu’il tombe
    Il le dévora avant qu’il ne crie
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    Pour qu’il s’accorde avec lui-même et qu’il affronte son sort
    Il leva les yeux vers le ciel et lui dit qu’il sera moteur
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre »
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre ,tu ne peux te défendre seul, je te démolirai jusqu’à tes fondations .J’ai besoin de ta terrer ,moi seul ,saurait l’exploiter »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas

    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Certains disent qu’ils s’inquiètent pour leur subsistance
    Et d’autres qu’ils sont visionnaires .
    Puis chacun eut sa propre opinion
    Parmi eux l’entente ,s’est troublée
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Aussitôt que le père ouvrit la bouche balbutia
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Dis à ton ignorant de père que les choses ne vont pas ainsi
    « Avant de m’envoyer quelque part ,consulte moi ,pour que je te donne mon avis »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné :
    « je vous dépasse par mon âge et mon âge à une valeur
    Je vous surpasse par l’expérience
    Je vous surpasserai en biens qui me reviennent ! »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Ce qui a été ne sera plus ,comme s’il n’ y avait jamais été
    Le dernier ,lorsqu’il chutera
    Se demandera vers qui adresser sa colère ?
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre

    A l’aube du premier jour au crépuscule de la vie
    De la mer jaillit un poisson a qui le soleil faisait face Bis
    Pour lui ,tout est nouveau
    Puis vint son frère qu’il l’ observa
    Il le poussa pour qu’il tombe
    Il le dévora avant qu’il ne crie
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    Pour qu’il s’accorde avec lui-même et qu’il affronte son sort
    Il leva les yeux vers le ciel et lui dit qu’il sera moteur
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre »
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre ,tu ne peux te défendre seul, je te démolirai jusqu’à tes fondations .J’ai besoin de ta terrer ,moi seul ,saurait l’exploiter »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas

    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Certains disent qu’ils s’inquiètent pour leur subsistance
    Et d’autres qu’ils sont visionnaires .
    Puis chacun eut sa propre opinion
    Parmi eux l’entente ,s’est troublée
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Aussitôt que le père ouvrit la bouche balbutia
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Dis à ton ignorant de père que les choses ne vont pas ainsi
    « Avant de m’envoyer quelque part ,consulte moi ,pour que je te donne mon avis »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné :
    « je vous dépasse par mon âge et mon âge à une valeur
    Je vous surpasse par l’expérience
    Je vous surpasserai en biens qui me reviennent ! »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Ce qui a été ne sera plus ,comme s’il n’ y avait jamais été
    Le dernier ,lorsqu’il chutera
    Se demandera vers qui adresser sa colère ?
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre

    A l’aube du premier jour au crépuscule de la vie
    De la mer jaillit un poisson a qui le soleil faisait face Bis
    Pour lui ,tout est nouveau
    Puis vint son frère qu’il l’ observa
    Il le poussa pour qu’il tombe
    Il le dévora avant qu’il ne crie
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    Pour qu’il s’accorde avec lui-même et qu’il affronte son sort
    Il leva les yeux vers le ciel et lui dit qu’il sera moteur
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre »
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre ,tu ne peux te défendre seul, je te démolirai jusqu’à tes fondations .J’ai besoin de ta terrer ,moi seul ,saurait l’exploiter »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas

    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Certains disent qu’ils s’inquiètent pour leur subsistance
    Et d’autres qu’ils sont visionnaires .
    Puis chacun eut sa propre opinion
    Parmi eux l’entente ,s’est troublée
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Aussitôt que le père ouvrit la bouche balbutia
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Dis à ton ignorant de père que les choses ne vont pas ainsi
    « Avant de m’envoyer quelque part ,consulte moi ,pour que je te donne mon avis »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné :
    « je vous dépasse par mon âge et mon âge à une valeur
    Je vous surpasse par l’expérience
    Je vous surpasserai en biens qui me reviennent ! »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Ce qui a été ne sera plus ,comme s’il n’ y avait jamais été
    Le dernier ,lorsqu’il chutera
    Se demandera vers qui adresser sa colère ?
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre

    A l’aube du premier jour au crépuscule de la vie
    De la mer jaillit un poisson a qui le soleil faisait face Bis
    Pour lui ,tout est nouveau
    Puis vint son frère qu’il l’ observa
    Il le poussa pour qu’il tombe
    Il le dévora avant qu’il ne crie
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    L’homme se contempla
    Et resta perplexe face à son image
    Il questionna son esprit pour connaitre son destin et son origine
    Pour qu’il s’accorde avec lui-même et qu’il affronte son sort
    Il leva les yeux vers le ciel et lui dit qu’il sera moteur
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre »
    Un pays s’adressa à un autre :
    « Je veux m’étendre ! tu me lègues ton territoire ,ou je te déclarerai la guerre ,tu ne peux te défendre seul, je te démolirai jusqu’à tes fondations .J’ai besoin de ta terrer ,moi seul ,saurait l’exploiter »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas .
    Ils s’occupent de savoir si le printemps serait beau ,alors que le verglas chasse leurs pas

    Ils cherchent la clé ,alors qu’ils pas encore trouvé de porte .
    Certains disent qu’ils s’inquiètent pour leur subsistance
    Et d’autres qu’ils sont visionnaires .
    Puis chacun eut sa propre opinion
    Parmi eux l’entente ,s’est troublée
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Aussitôt que le père ouvrit la bouche balbutia
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Que son fils accourut, pour lui obéir
    Son maître l’arrêta et lui ordonna de rebrousser chemin
    Dis à ton ignorant de père que les choses ne vont pas ainsi
    « Avant de m’envoyer quelque part ,consulte moi ,pour que je te donne mon avis »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné
    Lors du partage de leurs biens ,chaque frère échut une part de noble facture .
    L’ainé s’adressa au cadet et au puiné :
    « je vous dépasse par mon âge et mon âge à une valeur
    Je vous surpasse par l’expérience
    Je vous surpasserai en biens qui me reviennent ! »
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Le jour de l’apocalypse ,tout disparaitra de la terre
    Il n’ y aura plus de crépuscule ,
    Le marché de la vie sera clos .
    Ce qui a été ne sera plus ,comme s’il n’ y avait jamais été
    Le dernier ,lorsqu’il chutera
    Se demandera vers qui adresser sa colère ?
    Je ne sais pas pourquoi
    Mais ce jour là ,naquit la guerre
    MrMomosmith

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Clint Dit :

    I am very happy to read this. This is the type of manual that needs to be given and not the accidental misinformation that’s at the other blogs. Appreciate your sharing this greatest doc.
    Clint http://gottobetaller.bravesites.com/entries/general/Symptoms-Of-feet-Corns

Laisser un commentaire

salsamigos |
maeva peace and rock |
Joutes Aveyronnaises de Mus... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | taourirt-city
| Mes musiques /Mes vidéos
| Charly's Neil's