«Zarbot» de Safy Boutella Une mosaïque de couleurs musicales Par Yacine Idjer

19 mars 2010

Non classé


«Zarbot» de Safy Boutella Une mosaïque de couleurs musicales Par Yacine Idjer 9i3ol2

Création : Zarbot (toupie) est l’intitulé du spectacle musical que l’artiste Safy Boutella présentera, mardi et mercredi, au Théâtre de verdure.

«C’est un spectacle rétrospectif», a dit l’artiste hier lors d’une conférence de presse à la salle Frantz-Fanon (Riad-el-Feth), ajoutant que «cette œuvre musicale résume trente ans de ma carrière musicale».
L’intervenant, qui a assuré que son spectacle réservera au public de grandes surprises, a, par ailleurs, souligné que «c’est un spectacle qui ne date pas d’hier, il existe depuis deux ans», a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «En 2005, je voulais organiser le spectacle, tout seul, de façon libre, et donc sans passer par les instances étatiques. Mais à défaut de sponsors, je n’ai pu le présenter.»
S’exprimant en outre sur le titre du spectacle, Safy Boutella dira que «cette production musicale avait, au départ, comme titre El Baraka. Il se trouve que, après maintes réflexions, le nom ne collait pas tout à fait à l’esprit du spectacle, car c’est un nom que j’ai trouvé partout. Même l’enseigne d’une boucherie porte ce nom-là. Un jour alors que je faisais visiter la Casbah à des amis étrangers, je suis tombé sur un groupe de garçons qui jouaient à la toupie, et leur façon de manier l’objet, m’a beaucoup plu, voire impressionné. J’ai pu voir dans ce jeu une certaine beauté et notamment une certaine poésie. La toupie est pour moi synonyme de synergie. C’est donc de là qu’est venu le titre de mon spectacle.»
Interrogé ensuite sur le contenu musical (genre et tendance) de son spectacle, l’orateur a précisé que son œuvre se veut plurielle, voire le creuset de toutes les musiques. «Il n’y a pas qu’un seul style, a-t-il relevé. Je ne fais pas une concentration sur le raï. Ça sera un peu de tout. C’est bien d’ailleurs de montrer qu’on a le droit de faire autre chose, de s’ouvrir à autre chose.»
Ainsi, Safy Boutella a déploré que le paysage musical soit, dans l’ensemble, dominé par le raï. «Il n’y a pas que le raï comme genre musical, il y a d’autres styles de musique qu’il serait intéressant d’exploiter et de développer», a-t-il estimé. Et de constater : «J’ai pu remarquer qu’on n’a pas la capacité de varier, d’ être libre, créatif.»
Safy Boutella a, par ailleurs, regretté l’inexistence du statut de l’artiste, un statut protégeant ses intérêts moraux et matériels, avant de parler de ses projets. «Un coffret regroupant l’ensemble de mon œuvre musicale devait accompagner mon spectacle. Il se trouve que ça ne peut se faire, donc il sera sur le marché à partir du mois de septembre.»
Safy Boutella, un artiste de caractère, nourrit l’ambition de créer une école de musique, chargée de former de jeunes talents et de leur procurer un espace qui leur permet de s’épanouir. «J’ai l’impression de radoter, a-t-il dit, car à chaque conférence j’en parle. J’ai hâte d’une relève, pas à mon image, mais ouverte et créative.»
L’artiste veut donc que cette école soit professionnelle et internationale, qu’elle soit une référence, un pôle d’attraction dans toute l’Afrique, et qu’elle initie les jeunes talents à toutes les musiques du monde.

Y.I

27-07-2007

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

salsamigos |
maeva peace and rock |
Joutes Aveyronnaises de Mus... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | taourirt-city
| Mes musiques /Mes vidéos
| Charly's Neil's