BEIHDJA RAHAL JEUDI DERNIER À LA SALLE EL-MOUGGAR Aux fragrances de l’Andalousie inoubliable

8 mars 2010

Mus.andalouse

 BEIHDJA RAHAL JEUDI DERNIER À LA SALLE EL-MOUGGAR Aux fragrances de l’Andalousie inoubliable dans Mus.andalouse logo3

«Ma bien-aimée, semblable à la lune, trône au-dessus de tous les astres ; Ses lèvres sont d’une insolente beauté ; Et de leurs couleurs, les roses, les ont ornées…» (Du nesraf ghrib Tadhakat ghûsun al-liqâh… ).


Jardins édéniques, senteurs parfumées de cette Andalousie inoubliée, à jamais inoubliable. Palais enchanteurs de Cordoue, Séville ou Grenade… Eveil de la nature et des cœurs au printemps. Ames contraintes par le doux sentiment d’aimer… C’est ce que l’interprète de musique andalouse, Beihdja Rahal, et une dizaine de musiciens talentueux, ont fait revivre, jeudi dernier, à la salle El-Mouggar à Alger, dès 20h30, lors d’un concert organisé en collaboration avec l’Office national de la culture et de l’i0nformation (ONCI). Devant un auditoire nombreux, fidèle à son écoute, et comme lors de son récent récital à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, Beihdja Rahal a interprété, voguant librement sur les modes moual, raml maya et sika, des neklabate et des poésies consacrées aux jardins et palais d’Andalousie. Un récital fleuri que l’artiste avait préludé par l’interprétation de la nouba ghrib, dont un enregistrement sur CD vient de sortir aux éditions musicales Belda Diffusion. Durant une heure, la chanteuse et musicienne, accompagnée par l’orchestre parfois en chorale, a chanté quelques morceaux de cette nouba, dont le btaihi ghrib à l’exécution inédite Narak ya man radita bi hidjri… (Toi qui a accepté de me voir exilé, loin de toi….) ou le nesraf ghrib Tadhakat ghûsun alliqâh… (Les bourgeons ont éclaté, exhalant leurs parfums…). Une poésie que Beihdja et son orchestre feront également apprécier à l’auditoire mélomane de Djelfa le 7 mars, de Bouira le 8 et de Biskra le 10 mars, dans le cadre d’une tournée nationale parrainée par l’ONCI.
Chérif Bennaceur

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/03/07/article.php?sid=96682&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

salsamigos |
maeva peace and rock |
Joutes Aveyronnaises de Mus... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | taourirt-city
| Mes musiques /Mes vidéos
| Charly's Neil's