Théâtre de Sidi Bel-Abbès: Qui succédera à «El Afsa» ?

5 mars 2010

Fethi Kafi, THEATRE

Thursday, March 4, 2010

Théâtre de Sidi Bel-Abbès: Qui succédera à «El Afsa» ?

La ville de la Mekerra abritera, du 16 au 22 mars prochain, au Théâtre régioThéâtre de Sidi Bel-Abbès: Qui succédera à «El Afsa» ? dans Fethi Kafi TH%C3%89%C3%82TRE-PROFESSIONNEL-DE-SIDI-BEL-ABB%C3%88Snal de Sidi Bel-Abbès, la quatrième édition du Festival régional du théâtre professionnel, qui verra la participation de plusieurs troupes de l’Ouest algérien.
Le coup d’envoi du festival sera donné avec une représentation de la pièce Noun, d’Azzedine Abbar. Produite par le TRSBA, lauréate de plusieurs prix et écrite par H’mida Ayachi, la pièce est une magnifique et violente vision de l’Algérie. Absurde et expérimentale, Noun soulève des questionnements mais ne prétend répondre à aucun. Huit troupes amateurs seront en lice,

notamment l’association Anouar Hammam Bouhedjar d’Aïn Témouchent qui présentera la pièce Bahr El Hob de Mohamed Mourad, la coopérative Ouarchet El Bahia d’Oran présentera Yamina de Mohamed Adar, Amal Chabab de Tiaret proposera Hachia de Fethi Kafi, El Chourouk de Mascara concourra avec Vingt minutes de Mohamed Frimahdi, la coopérative El Kanki de Mostaganem sera présente avec El Rihla II de Djamel Ben Saber, l’association Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem jouera Hit R’mel de Mohamed Tekiret. Le Sud algérien ne sera pas en reste puisque deux troupes de cette région du pays prendront part à la compétition, notamment la troupe Masserah de Laghouat avec la pièce Holm gheir maktoub de Haroune Kilani et la troupe Fen el Khachaba d’Adrar avec la pièce Djoudour Ettine de Noureddine Boulghiti. Des débats au lendemain des représentations seront organisés. Le jury sera composé de cinq personnalités du quatrième art, à savoir Azri Ghaouti, directeur du théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran, Chawki Bouzid, metteur en scène, Boukhelifa Habib, enseignant à l’Ismas, Salim Souhali, compositeur et metteur en scène, et Kada Ben Chemissa, metteur en scène. Les lauréats du Grand Prix participeront à la compétition de la 5e édition du Festival national du théâtre professionnel d’Alger en mai prochain. Quant à l’absence de troupes de Sidi Bel-Abbès de la compétition, les organisateurs nous ont expliqué que celles-ci n’avaient rien produit de nouveau, alors que dans le règlement, il est stipulé que les pièces doivent dater de fin 2009 ou 2010. En outre, trois pièces seront programmées dans le programme off (hors compétition). Yahia Ben Ammar, connu pour ses belles scénographies, se met à la mise en scène avec le monologue Ettaer El Moutaramel qui sera campé par Lamir Bensaïd, le théâtre El Moudja de Mostaganem présentera une (re)mise en scène de Djaziret el Abidin et Fadila Assous proposera à la clôture du festival une pièce intitulée Doumou el Qamar, produite par le TRSBA et l’université Djilali-Liabès de Sidi Bel-Abbès. Le talentueux comédien Fayçal Blidi présentera son spectacle Homq Salim (monologue d’Abdelkader Alloula) dans les cités universitaires 1500 et 2000. Plusieurs hommages seront rendus à des praticiens du quatrième art ou des universitaires, notamment le metteur en scène Kada Ben Chemissa, le comédien et conteur Mahi Meslem Seddik, le metteur en scène et auteur Mohamed Bakhti, les universitaires Djilali Mellak et Dris Guergoua, le comédien et chanteur Haddar Saïd, et une surprise à un grand metteur en scène qui a formé des générations dans le théâtre amateur. Un hommage posthume sera également rendu à l’humoriste et comédien Hamidouche. Le programme est donc riche et plein de promesses, et dès le 22 mars prochain, on saura qui représentera les troupes amateurs de l’Ouest au Festival professionnel et qui succédera à la coopérative El Afsa qui avait reçu le Grand Prix l’an dernier, pour la pièce Likaâ Maâ. Rappelons que lors de la participation au FNTPA, les deux comédiens, Amine Missoum et Warda Saïm, avaient reçu, respectivement, le prix du meilleur espoir masculin et féminin.

source: Liberte

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

salsamigos |
maeva peace and rock |
Joutes Aveyronnaises de Mus... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | taourirt-city
| Mes musiques /Mes vidéos
| Charly's Neil's